Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous Cherchez ?

1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 14:38
L’association « Toutes à l’école » a décidé de donner la priorité à l’éducation des filles.

Des chiffres qui parlent

    * Dans 70 pays de notre planète, la plupart des filles sont mises sur le marché du travail dès l’enfance.
    * Une fillette qui n’a pas reçu d’éducation a 80% de risques supplémentaires de subir un mariage forcé, d’être exploitée sexuellement, de subir des violences conjugales, ou d’élever des enfants sous-alimentés oui analphabètes.
    * Lorsque l’on éduque les femmes, leur pays tout entier se porte mieux : baisse de la malnutrition, de la mortalité infantile, de la propagation du sida, meilleure situation économique.


Depuis 2006,  La Rose Marie Claire est vendue partout en France au bénéfice d'associations qui scolarisent des milliers de petites filles défavorisées dans le monde. L'événement a lieu chaque année, pendant une semaine, à l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes.


du 2 au 8 mars 2009

Partager cet article

Published by Pascaly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Jim 16/06/2009 13:41

J'arrive en retard ^^Il est néanmoins important de rappeler la Journée internationale des droits de la femme (en générale appelée et c'est ce qui cause le quiproco journée de la femme) existe.

Muad' Dib 21/03/2009 06:48

Coucou Pascaly, j'ai entendu parler de cette initiative géniale et j'espère qu'elle se prolongera dans le temps ...Je te souhaite un très bon week-end.Je t'embrasse,

corinne 11/03/2009 13:18

coucou, les chifffres parlent mais on n'y pense pas, et pourtant . . . bisous

joce 08/03/2009 20:16

Une rose pour une femme, une enfant libre : Une belle image, une grande initiative.

oursonne libre 07/03/2009 07:44

alors Pascaly il va falloir se preoccuper de nos petites filles en france qui ne sont plus scolarisées parce que elle porte le foulardEt là le problème est tres important dans les banlieuesune image que je garde en mémoire, je travaillais à Noisy le sec juste en face d'un immense ensemble scolaire et le midi des gamines entierement voilées venaient raccompagner leurs copines jusqu'a la porte de l'etablissement et ensuite repartait vers l'apt de leurs parents ou plus aucune éducation ne leur est donnéjuste un mariage forcé et une vie lamentabledommage et c'est en franceBisous