Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous Cherchez ?

24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 13:44


gar--on-avec-nounours-copie-1.gif
Enfants et parents ont déjà (la plupart du temps) connu la séparation (crèche, nounou…) mais l’entrée en maternelle peut se vivre d’une autre façon.


Comment préparer l’enfant à son entrée en maternelle ?

L’un des grands changements, c’est le caractère d’obligation de l’école, et d’autonomisation qui apparaît. En maternelle, il y a ainsi moins de personnel d’encadrement qu’à la crèche, l’enfant est plus livré à lui-même. Mais vous ne pourrez pas expliquer tout cela à un jeune enfant qui ne fonctionne pas par anticipation. Les différences, il les comprendra seulement quand il les vivra, les répétera jour après jour. Par contre, le message que les parents doivent faire passer, c’est qu’ils vont le confier à quelqu’un et que c’est un choix de leur part.


Le jour J, quelle est la meilleure attitude à adopter ?

Sur le chemin de l’école, les parents ont le temps de répondre aux questions de l’enfant, tout en évitant bien sûr de le culpabiliser avec des phrases du genre : « Hier, tu n’as pas été sage. Aujourd’hui, il faut que tu sois plus gentil ». Evitez aussi de lui mentir : rien ne sert de lui promettre que l’on reviendra à midi si ce n’est pas le cas, car on risque de rendre sa notion du temps très aléatoire. L’instant de la séparation est ensuite très court (quelques secondes tout au plus) et marqué par un geste de contact, le bisou, qui signifie « je te quitte ». Il faut alors partir sans hésitation, ne laisser aucune place au doute pour montrer qu’on a toute confiance en la maîtresse.


Et si malgré tout, l’enfant pleure, insiste pour que ses parents restent un peu ?

En règle générale, chaque décision se prend avec l’accord de tous les adultes : le papa, la maman, la maîtresse et l’aide de classe. Autant la présence des parents sur un moment plus long peut s’organiser de façon collective, autant cela devient difficile à gérer pour un seul enfant. Rappelons aussi qu’il est normal qu’un enfant pleure le premier jour (voire les suivants) quand tous les autres sont également en larmes. Il pleure par mimétisme. Cette période de transition dure environ un mois au-delà duquel, normalement, les pleurs s'atténuent et disparaissent.
 
Et puis n'oublions pas que les mamans ont beaucoup de mal aussi à se séparer de leur enfant .... elles pleurent aussi parfois !

Envie de réagir, de témoigner  ??
N'hésitez pas à me laisser un commentaire ...

Partager cet article

Published by Pascaly - dans A l'école
commenter cet article

commentaires

Oliv Kronsilds 28/09/2009 08:24


Et bien chez nous, ça s'est très bien passé. Elle a même dit, le lendemain, que l'école c'était super !
Pourvu que ça dure !


Jim 26/08/2009 13:59

Moi je me souviens, qu'en centre-aéré (c'est plus flagrant qu'en colo en général), certains enfants ne voulaient pas quitter leurs parents (pleurs, cris...), mais que le soir, au moment de rentrer, c'était presque le contraire... (impossible de les refaire repartir avec leurs parents ^^)Bonne journée Pascaly

joce 25/08/2009 08:38

Je t'ai décerné un prix, histoire de bien commencer cette nouvelle année scolaire !Bises Pascaly.