Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous Cherchez ?

25 octobre 2006 3 25 /10 /octobre /2006 08:53

 Retour à l'accueil 

Polémique autour de la méthode de lecture en CP

 

« Il n’y a pas lieu d’imposer une unique méthode d’enseignement de la lecture » :
20 chercheurs apportent un démenti cinglant aux propos simplistes du ministre. Parmi eux ceux sur lesquels le ministre prétend s’appuyer pour imposer la méthode syllabique ...
 
Les récents débats sur les méthodes d’enseignement de la lecture ont conduit un certain nombre de chercheurs en psychologie cognitive, neuropsychologie et sciences de l’éducation à rappeler les résultats des études d’évaluation de l’efficacité des différentes méthodes, et à formuler notamment les recommandations suivantes :
 
1.Il faut enseigner les relations graphèmes-phonèmes (entre les lettres et les sons) de manière systématique et explicite, dès le début du cours préparatoire.
 
2.Il existe de nombreuses manières d’enseigner les relations graphèmes-phonèmes : des approches synthétiques, combinant les phonèmes pour construire les syllabes et les mots ; des approches analytiques, décomposant les mots en syllabes et en phonèmes ; et des approches combinant à divers degrés les deux précédentes. Les études d’évaluation ne font pas ressortir de différences significatives d’efficacité entre ces différentes approches.
 
Les résultats scientifiques actuels suggèrent donc d’écarter les méthodes qui n’enseignent pas les relations graphèmes-phonèmes, ou qui ne les enseignent pas de manière explicite et systématique, ou qui ne les enseignent pas suffisamment tôt (souvent appelées "méthodes globales", ou selon les acceptions, correspondant à une partie des méthodes globales). Toutes les autres méthodes semblent acceptables.
 
L’arrêté de mars 2006 modifiant les programmes d’enseignement de l’école primaire a précisé les programmes de 2002, en restreignant l’éventail des méthodes d’enseignement de la lecture recommandées précisément à celles suggérées par les travaux scientifiques. Il s’agit donc là d’une évolution positive.
 
Conformément aux résultats scientifiques, les nouveaux programmes laissent aux enseignants le choix entre les nombreuses méthodes utilisant des approches synthétiques, analytiques, ou une combinaison des deux, dans la mesure où, quelle que soit la méthode choisie, l’enseignant prend soin d’enseigner les correspondances graphèmes-phonèmes, afin de développer l’automatisation de la reconnaissance des mots et la compréhension.
 
Compte tenu des textes de loi définissant les programmes, et compte tenu des travaux scientifiques qui les inspirent, il n’y a donc pas lieu d’exiger des enseignants le recours à une méthode unique. Il n’y a notamment pas lieu de leur imposer l’usage d’une méthode exclusivement synthétique (parfois appelée "la méthode syllabique").
 
 
Franck Ramus, Chargé de Recherches au CNRS, et Rémi Brissiaud, Maître de Conférences à l’IUFM de Versailles
 
 
 

Partager cet article

Published by pascaly - dans A l'école
commenter cet article

commentaires

Fancri 16/12/2006 15:55

en WE, j'évite ce genre de site...très intéressant et joli travail...comme le site d'Annie en clis....après la méthode de lecture, la grammaire,....ce sera le retour du calcul mental obligatoire en classe.....Je vais prendre l'air malgré la pluie après une semaine avec des tout-petits impatients de voir le PPN.....bonne soirée.

Francis 13/12/2006 18:40

C'est une vraie mine d'or pour les instits ici. Et je vois même Doc'tole dans tes liens...Je ne manquerai pas de venir pendant les vacances... J'en ai un peu... Beaucoup...Je te souhaite une agréable soirée.

Michka :0010: 07/12/2006 14:14

quel travail remarquable tu fais!

doctole 18/11/2006 16:02

Peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse ! (normal avec le beaujolais !) Oui, en effet, peu importe la méthode pourvu qu'ils réussissent ! Bisous et bon week end !

Annie 10/11/2006 10:22

encore un ici