Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous Cherchez ?

26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 20:22

France 2 diffuse (mardi 27 novembre 2012) le Cerveau d'Hugo, un docu-fiction instructif et bouleversant sur l'autisme. Une maladie méconnue et qui fait encore peur, comme l'explique sa réalisatrice Sophie Revil.

 

 

C'est une maladie qui touche des millions de personnes. Mais qui reste encore largement méconnue. "Moi non plus je ne savais pas grand chose sur l'autisme", admet Sophie Revil, la réalisatrice du Cerveau d'Hugo, formidable docu-fiction narré par Sophie Marceau et diffusé mardi soir en primetime sur France 2.

Construit sur le même modèle que son précédent opus sur la transplantation cardiaque (Un coeur qui bat), Le cerveau d'Hugo raconte l'histoire fictive d'un jeune autiste (incarné par le comédien Thomas Coumans), depuis sa naissance jusqu’à l’âge de 22 ans. Le tout entrecoupé de témoignages de malades comme celui de Joseph Schovanec, qui a prononcé ses premiers mots à 6 ans. Ce qui ne l'a pas empêché de devenir docteur en philosophie et de maîtriser 7 langues.

Une histoire positive

"J'ai eu envie de raconter une histoire positive car les deux tiers des autistes n'ont pas de déficience mentale, souligne Sophie Revil. Il existe une véritable dualité entre leur grande intelligence et ce blocage qu'ils éprouvent dès qu'il s'agit des relations humaines", poursuit la réalisatrice qui déplore le retard de la France en ce qui concerne la prise en charge des jeunes touchés par cette maladie.

"On les considère comme des malades mentaux, alors que dans tous les autres pays, on les éduque et on parvient à les réintégrer", déplore Sophie Revil, qui a également été très choquée par la maltraitance dont sont victimes la majorité des autistes. "J'ai découvert qu'ils étaient victimes de harcèlement moral et physique inimaginable. C'est très cruel. Mais je peux comprendre que les autistes puissent effrayer. J'espère juste que mon film parviendra à ouvrir les esprits et ne pas forcément avoir peur des gens qui parlent tous seuls dans la rue". 

Le cerveau d'Hugo, mardi à 20 h 45 sur France 2, suivi d'un débat présenté par Benoit Duquesne. 

 

source : http://www.metrofrance.com

 

Partager cet article

Published by Ecole pour les parents - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Frederique 05/10/2013 17:54


J'ai raté ce documentaire cela m'aurait bien interessé. Est-il possible de le trouver quelque part ?


 

elodie 03/07/2013 10:55


Leur hypersensibilité est une faille autant qu'une force. Sauf qu'au début, la balance émotionnelle a du mal à faire valoir la force "extra-ordinaire", cachée sous leurs angoisses.
Les crises font alors peur. C'est la décharge émotionnelle... vlan.
Ca surprend oui, mais les crises sont à ce moment là, pour ces enfants, leur seule réponse pour dire qu'ils se sentent "agressés" par ce qui les entoure.
Quand on a compris les facteurs déclenchants, quand on les rassure, qu'on anticipe avec eux, ça s'apaise.
Et par cet accompagnement, on apprend à ces enfants également (en venant les aider à équilibrer leurs émotions) à mettre en valeur leur belle sensibilité.
Quand on s'ouvre à eux, très patiemment, quand on s'interroge sur leur hypersensibilité, on s'aperçoit que ces enfants, en plus d'avoir les sens très développés, ont en plus plein de choses à
nous apprendre.
"un petit rien" (pour nous) les touche... mais les détails que nous oublions d'apprécier les fascinent...

oursonne libre qui sort de sa pause 28/11/2012 09:23


le jour ou j'ai vu Ray man ma vision sur les autistes a changé, j'ai compris qu'ils etaient comme tout le monde et qu'avec beaucoup de patience on pouvait les reintegrer dans notre socièté qui
soit dite en passant n'aime pas les gens différents


bisous pascaly